Le crush de l’été ? ❤



Parce qu’en période de vacances on est susceptible d’avoir le crush de l’été, c’est le moment où l’on se demande si c’est la bonne période pour ouvrir son cœur. L’idylle va-t-elle passer les vacances ??

« Tu veux savoir si cette année tu vas rencontrer ton prince charmant ? Envoie « CHARMANT » au 10 11 12 ! »

Bon, ok ! Plus sérieusement. Nombreux sont les couples qui se forment durant les vacances d’été, c’est un fait. Mais cet amour est-il éphémère ou peut-il durer ?

Tout d’abord, je pense qu’il faut se poser les bonnes questions : Est-ce que vous l’auriez connu en temps normal ? Se serait-il intéressé à vous et vice-versa ?

Dans tous les cas, en cette période, n’imaginez pas avoir rencontré l’homme de votre vie. Si vous n’avez pas prévu cette relation, n’en pronostiquez pas la durée ! Mais qui sait… Vivez votre amour et voyez ce que cela donne au fil du temps ?

Partons du principe où votre histoire dure. C’est ensuite le moment des diverses contraintes qui s’opposent à vous tels des murs infranchissables.
La distance… le changement de comportement… le changement d’apparence.

Et bien oui, car autant au soleil on peut afficher une allure exotique et un corps à se damner, autant dans la vie de tous les jours on est toujours un peu… différent. Vous devenez peut-être plus sérieux, retour à la vie professionnelle, par exemple. On se voit alors sous un autre jour : Plaira / Plaira pas ? A vous d’en juger.

Ensuite, parlons de la distance. Avez-vous déjà eu une expérience d’amour ou d’amitié longue distance ? Pour ma part, j’ai eu les deux. Et c’est loin d’être une partie de plaisir pour les couples. Certains le vivent très bien, d’autres non. Je pense que c’est comme pour tout le reste : chacun à sa façon de vivre les choses, de s’adapter. Et je ne suis qu’admirative devant tant de maîtrise 

Deux jeunes femmes, ayant rencontrées l’amour en vacances, ont témoignés sur leur expérience :

« Auparavant, je pensais toujours qu’un amour de vacances ne pouvais pas durer, car pour moi on ne pouvait pas s’attacher à une personne aussi rapidement.
Et lorsque j’ai rencontré mon compagnon, honnêtement je pensais que ça allait durer le temps des vacances, et c’est tout.
Ce que je conseillerai aux jeunes femmes qui sont susceptible de rencontrer l’amour pendant les vacances, c’est qu’il faut vivre le truc à fond (si jamais ça ne dure pas). Et si ça dure, ça amène à une jolie histoire. Mais attention quand même, car la distance fait beaucoup souffrir !
Pour ma part, il y a eu distance pendant 3 ans, et vraiment c’était très compliqué à vivre. La première année, on était encore à l’école donc on se voyait qu’au vacances scolaires, et après j’ai décidé de prendre des cours par correspondance pour pouvoir un peu plus le voir, mais c’était aléatoire. On se voyait un mois, tous les 3 mois .. Moralement c’est très dur, mais on a tenu bon. Aujourd’hui, ça fait 6 ans que nous sommes ensemble. » – Clélia, 21 ans.

« Avant que cela ne m’arrive, je n’y croyais pas spécialement car pour moi, vivre une histoire à distance ce n’était pas possible (je parle bien d’un point de vu personnel vis à vis de mon caractère). Si c’était à refaire je ne pense pas que je recommencerai une telle aventure car c’est beaucoup d’implications et beaucoup de concessions.
Une fois que j’ai été avec mon copain, pour moi ce n’était qu’une simple amourette de vacances.
A toutes celles qui rencontreront l’amour, il faut vivre au jour le jour et voir comment cela évolue au fil du temps. Qu’il ne faut pas avoir peur de faire des concessions pour que cet amour de vacances fonctionne. Il faut aussi se poser les bonnes questions, telles que : Est-ce que s’il me demande de venir vivre près de chez lui je serai capable de vivre loin de ma famille et de ne les voir qu’une fois tous les 2 mois ou plus encore ? Est ce que je serai capable de vivre loin de mes amis ? Est ce que je serai capable de retrouver un travail ?
Nous sommes restés 6 ans ensemble. On s’est séparé non pas parce qu’on ne s’aimait pas mais parce que nos 2 métiers sont incompatibles et que j’en avais marre d’être toute seule. » – Mélanie, 25 ans

Clélia et Mélanie confirment. La distance est difficile à accepter.
A vous de « jauger » votre amour, de voir si ça en vaut la peine, etc… Mais ne faites pas bobo à votre coeur si ce n’est pas le cas.

Et vous, quel est votre avis sur la question ?

A bientôt pour de nouvelles aventures !


2 Comments

  • Coyote Life

    mai 21, 2017

    Pour moi un amour de vacances doit rester à sa place, sous les cocotiers. Je pense qu’il faut y aller l’esprit libre et le coeur léger pour éviter de se cogner contre la vague.
    Et pour ceux pour qui ça marche et bien c’est génial.

    Reply
    • Kary Lauredan

      mai 21, 2017

      Tout à fait. Après je généralise mais il y a des exceptions pour qui ça dure et C est super pour eux ^^

      Reply

Laisser un commentaire