#BlueWhaleChallenge : La mort devenue convoitée ?



Hey les curieux ! Aujourd’hui c’est sur un sujet particulièrement alertant que je vous retrouve. Le #BlueWhaleChallenge, vous connaissez ?
Non ? Et bien j’espère que vous n’allez pas aimer ça…

« Le jeu qui pousse les ados au suicide »


Qu’est-ce que le Blue Whale Challenge ?

Pour commencer, le Blue Whale Challenge (« Le Challenge de la Baleine Bleue » en anglais), nous vient tout droit de Russie… Quoi ? Vous êtes étonnés ? Personnellement, après avoir su qu’ils allaient créer une télé-réalité reproduisant les Hunger Games version réel, je ne suis pas surprise que ce challenge soit de chez eux.Ce challenge a vu le jour plus précisément sur le réseau social russe : Vkontakte.
Ciblant les jeunes âgés en moyenne de 12 à 17 ans, le Blue Whale Challenge consiste en une série de défis à mener le « joueur » au suicide.

50. C’est le nombre de défis que l’on doit faire. Un défi par jour.
Pour moi, 50 représente simplement le nombre de jours qu’il reste à vivre, étant donné que le 50ème défi… est de se suicider !

Les origines du Blue Whale Challenge

C’est une légende urbaine basé sur une baleine (sans déconner !) qui se serait volontairement suicider en s’échouant sur une plage.


Quelles sont les défis à relever ?

Je ne suis pas 100% certaine de l’exactitude des termes de chacune de ses tâches mais l’idée reste la même.
Je ne suis pas vraiment fière de les exposer… Qui sait à qui ça pourrait donner des idées !
Mais pour vous montrer à quel point c’est absurde, voici la liste des 50 défis du Blue Whale Challenge.

1> Ecris « F57 » sur ta main
2> Lève toi à 4h20 et écoute des musiques tristes et regarde des vidéos effrayantes
3> Scarifie-toi la main sur toute sa longueur 3 fois
4> Dessine une baleine et écris « whale » (baleine) sur une feuille
5> Si tu accepte d’être une baleine, scarifie-toi « Yes » sur ta jambe
6> Tache codée uniquement délivrée par les administrateurs du groupe
7> Scarifie-toi « F40 »
8> Écris sur ton mur (Facebook) : « I’m a whale » (je suis une baleine)
9> Tu dois te battre et affronter ta peur
10> Lève toi à 4h20 et monte sur un toit
11> Scarifie « Whale » (baleine) sur ta main
12> Regarde des vidéos effrayantes toute la journée
13> Ecoute des musiques dépressives
14> Coupe toi les lèvres
15> Poignarde tes mains avec une aiguille
16> Frappe-toi
17> Monte sur le toit le plus haut et assied toi sur le bord
18> Assied-toi sur le bord d’un pont
19> Rends-toi sur une grue
20> Ils vérifient la loyauté
21> Parler avec la Baleine
22 > Assieds-toi sur le bord d’un toit les jambes dans le vide
23> Tache codée uniquement délivrée par les administrateurs du groupe
24> Tâche secrète
25> Rencontre la baleine
26> Tu obtiens la date de ta mort
27> Lève-toi à 4h20 et allonge toi sur les rails du train
28> Ne parle à personne
29> Promets que tu es une Baleine
30> A 4h20, écoute de la musique dépressive et regarde des vidéos de suicides et scarifie-toi les mains chaque jour
31> Parle avec la Baleine
50> Saute d’un toit ou pends-toi

Il me manque quelques défis, mais vous pouvez déjà constater par vous-mêmes l’ampleur des dégâts qu’entraîne le Blue Whale Challenge.

De manière totalement subjective, ce challenge est pour moi qu’une manipulation, une incitation à la destruction de soi. En clair, je pense que le Blue Whale Challenge cache derrière ses écrans une secte. Pourquoi ?

Par exemple le défi n°21 et n°31 dit « Parler avec la baleine » et le défi n°25 dit « Rencontre la baleine »… La baleine en question serait-elle une personne, une sorte de chef… ou alors serait-ce tout simplement une « communauté secrète » ? (pour rester polie…)
De plus, il est subtilement ordonner par ce challenge de s’éloigner des autres, se couper du monde… Le mode opératoire digne d’une secte. « Coupe toi du monde, ne parle pas de nous, de ce que tu fais avec nous… blablabla »

Et pour accentuer leur emprise, il est bien évident qu’il était plus judicieux pour eux de viser un jeune public. 12-16 ans, la fourchette d’âges où l’on se cherche, où l’on se questionne, où l’on est quelque peu naïf, où l’on souhaite être vus, reconnus, admiré… où l’on se sent souvent mal dans sa peau, où l’on veut être quelqu’un, ou bien suivre une mode pour se sentir intégrer.

Alors on suit les tendances, on suit les copains (pas forcément les bons) pour faire pareil en pensant qu’on sera cool… Et puis BOOM !

Le Blue Whale Challenge se présente à vous ! Quelle « chance »…

Bref, tout ce discours pour vous mettre en garde, jeunes ou vieux, naïfs ou dépressifs… qui que vous soyez et quoi que vous ayez en tête : Ne jouez pas avec votre vie surtout pour des « challenges » sans réels buts.

blue whale challenge

Vous pensez peut-être que vous n’avez rien à perdre ? Balivernes ! Il y a toujours quelqu’un pour qui vous comptez, parfois même des gens dont vous ne soupçonnez pas l’existence (Sur deux personnes, il est souvent possible que l’une ne remarque pas l’autre). De plus, il y a toujours une mission personnelle ou professionnelle à accomplir !

Ne lâchez jamais rien, tout viens à point à qui sait attendre.
Le bonheur est parfois à portée de main, il faut tout simplement saisir l’occasion !

Résultat de recherche d'images pour "courage"

Que vous nagiez dans le bonheur ou dans le malheur… toutes les expériences vécues font de vous ce que vous êtes aujourd’hui.

Soyez-en fière (sauf si vous êtes un violeur, un pédophile ou que sais-je encore… honte à vous !) !

Sur ce, prenez soin de vous. Ne baissez jamais les bras. Ne prenez jamais un obstacle infranchi pour un échec, mais pour une expérience de tenté.
Soyez toujours vous-mêmes, ignorez les gens qui vous veulent du mal, assumez-vous, assumez votre personnalité, entourez-vous de gens avec qui vous êtes bien

VIVEZ !


Laisser un commentaire